Soirée à la Gaîté, à deux pas de votre hôtel à Montparnasse

La rue de la Gaîté porte bien son nom ! Voici les principales adresses pour vous divertir lors d’un weekend à Paris.

La rue de la Gaîté regorge de vie et d’animations pour une soirée parisienne inoubliable : théâtres, cinémas, restaurants, bars… Et vous connaissez sûrement le nom des lieux qui ont fait sa renommée : le music-hall Bobino ou le Théâtre Montparnasse.

La Villa Modigliani, hôtel 3 étoiles à Paris, se trouve juste à côté, il suffit de traverser le boulevard Edgar Quinet et vous y êtes.

Un peu d’histoire avant de s’amuser pendant votre weekend à Paris. Au 19e siècle, ladite rue se situait de l’autre côté de la barrière fiscale que constituait le mur des Fermiers généraux. Pour échapper aux taxes, les débits de boissons et les célèbres guinguettes de la capitale ont donc envahi cette jolie voie. La rue de la Gaîté (orthographe qui n’existe plus depuis 1932) abritait donc une grande quantité de restaurants et de bals.

Votre hôtel à Montparnasse au plus près des théâtres

De nos jours, la rue de la Gaîté compte six théâtres :

  • Théâtre de la Gaîté-Montparnasse, classé monument historique depuis 1984 ;
  • Théâtre Montparnasse, construit en 1886, et le Théâtre du Petit Montparnasse ;
  • Bobino pour les spectacles musicaux ;
  • Théâtre Rive Gauche, un ancien cabaret.

Ces salles programment des spectacles pour tous les goûts, les âges et les budgets, dans une seule rue ! Si vous recherchez un hôtel 3 étoiles à Paris, il serait dommage de ne pas en profiter…

Weekend à Paris festif et convivial

Et après  la magie de la scène, rendez-vous dans l’un des nombreux établissements de la rue pour boire un verre ou pour dîner. A la terrasse ou dans les salles des brasseries typiques, partagez vos impressions sur le show avec vos proches. Une soirée conviviale, placée sous le signe de la gaité évidemment !

Et si jamais vous êtes épuisés par votre weekend à Paris et préférez rentrer à l’hôtel, le room service est proposé jusqu’à 23 heures à la Villa Modigliani.